L’interview d’Antoine GOULARD La République de l’ESS

Bonjour Antoine, et si pour commencer tu te présentais ?

Bonjour ! Je m’appelle Antoine, j’ai 23 ans et je suis chargé de projet à ESS France depuis le mois d’octobre, sur la République de l’ESS.

Mon rôle est donc de m’occuper de ce projet dans à peu près tous les domaines. J’ai notamment fait le suivi de la construction de notre plateforme participative avec Startin’blox, je l’alimente en contenu, je fais un peu de communication et je travaille aussi avec le collectif d’animation qui est l’organe de direction du projet. En dehors de la plateforme je participe aussi à développer la République de l’ESS sous d’autres formes : organisation de conférences, d’interviews,  création de sites annexes…

 Nous avons d’ailleurs ouvert un deuxième site internet, à l’occasion du Black Friday : www.vivresansamazon.org. Nous voulions nous positionner sur le sujet de la consommation sur les grandes plateformes de vente en ligne et nous avons donc fait ce site qui met en avant les solutions que l’ESS peut proposer pour développer une consommation plus responsable.

Est-ce que tu peux nous expliquer ce qu’est l’ESS ? Et la République de l’ESS ?

L’ESS c’est l’Economie Sociale et Solidaire, c’est-à-dire l’ensemble des structures qui fonctionnent et agissent avec un objet solidaire et/ou d’utilité sociale. Tout ça regroupe énormément de choses, que ce soit en termes de structures (associations, coopératives, mutuelles, fondations…) ou de secteurs d’activités (tous sont représentés dans l’ESS). Tout ça représente tout de même 2.4 millions de salariés, soit plus de 10% de l’emploi salarié en France.

 On peut donc voir l’ESS comme une mosaïque de structures de toutes les tailles et dans tous les secteurs de l’économie. Cette grande diversité est une force mais aussi une faiblesse : moi-même au début j’ai eu du mal à comprendre ce qu’était l’ESS concrètement quand cela regroupe des grandes mutuelles présentes partout en France mais aussi la recyclerie de proximité. Difficile aussi de mettre des acteurs aussi différents autour d’une même table, alors que pourtant tous partagent les mêmes valeurs : solidarité sociale, société plus juste, économie plus équitable…

 La République de l’ESS, c’est justement un projet pour regrouper tout ce monde-là autour d’un même objectif : construire et adresser un message commun montrant que l’économie sociale et solidaire peut appliquer ses méthodes et ses valeurs à toute la société et la rendre plus juste et plus durable. C’est à ça que sert notre plateforme participative, car nous pensons que tous les acteurs impliqués dans l’ESS ont des idées pour faire progresser notre société.

 L’autre objectif de la République de l’ESS c’est justement de réussir à ramener tout ce monde (structures, réseaux mais aussi les individus qui les composent) autour de ce projet commun et renforcer la capacité de l’ESS à « faire mouvement », au-delà des différences d’activité, de territoire et de structures.

Pourquoi avoir choisi Startin’blox ?

 Le choix de Startin’blox a été motivé par plusieurs choses. D’abord, Startin’blox est une coopérative, et donc une structure de l’économie sociale et solidaire. C’est important pour nous de savoir que l’outil de la République de l’ESS est lui-même « made in ESS », ça donne plus de sincérité et d’authenticité à notre volonté de rassembler autour d’un projet qui veut montrer que l’ESS peut être un projet de société.

 Ensuite, la démarche de développement de Startin’blox était également importante à nos yeux : avoir une plateforme en open source, avec un contrôle et une protection des données et une volonté de limiter la consommation d’énergie liée à leur stockage… Tout ça ce sont des valeurs que nous partageons et que nous voulons mettre en avant.

 Enfin, nous avions à cœur d’avoir un outil efficace mais aussi très évolutif, car notre projet est amené à évoluer avec le temps et Startin’blox nous offre cette possibilité.

Veux-tu faire passer un dernier message à nos lecteurs ?

 Allez voir le site www.vivresansamazon.org ! C’est une bonne façon de trouver des solutions pour faire des achats en réduisant son impact sur l’environnement et en soutenant des formes de productions bien plus utiles à la société que les grandes plateformes de vente en ligne. Et j’ai même trouvé des idées de cadeaux pour Noël dans les boutiques qu’on partage sur le site.

 Sinon, si l’ESS vous intéresse, vous pouvez toujours nous rejoindre sur la plateforme www.larepubliqueess.org, il faut se créer un compte mais c’est ouvert à toutes et à tous et ça parle de tous les sujets. Vous pouvez soumettre vos idées ou simplement suivre les débats et découvrir les évènements qu’on organise ou qu’on relaie.

 

Auteur/Autrice

Laisser un commentaire