Bavardage d’Alice #3 – Prix libre ou conscient ?

Bavardage d’Alice #3 – Prix libre ou conscient ?
By Alain Pham from Unslash

Tout est une question de référentiel.

Quand j’entends « conscient », j’entends fixer le prix avec l’information de ce qu’a coûté le « truc » à produire. Donc, on fixe le prix par rapport à une contrainte.

Quand j’entends « libre », j’entends : qu’est ce que tu as reçu comme valeur ? Combien cela coûte pour toi par rapport à ton référentiel, tes goûts, tes ressources, tes priorités ?

Je pense que si nous voulons rendre notre société plus intelligente, c’est un meilleur incitateur de générer de la valeur évaluée par les bénéficiaires que de répondre à une contrainte exprimée par les producteurs.

Si une action ne génère pas assez de valeur auprès du bénéficiaire, peut-être devrions nous revoir notre approche plutôt que de le “conscientiser » pour le faire payer plus. Être plus malin.. et plus inclusif par la même occasion.

Je préfère penser « prix libre »

Je me suis fait couper les cheveux dans un parc par une pro qui coupait « prix conscient ». Ça a duré 15 minutes, on s’est trop marré et surtout c’était la première fois que j’étais contente de ma coupe en sortant du coiffeur !

J’ai imaginé qu’elle n’avait pas eu de local à payer, qu’elle prenait cet argent au black de tout évidence, que cela n’avait duré que 20 minutes et puis c’était ma pote après tout. Je me suis dit que 15€ c’était honnête.

Maintenant j’ai honte de moi. Si j’avais pensé prix libre, j’aurais peut-être lâché un gros billet. C’était la meilleure séance de coiffure de ma vie.

Le prix libre selon moi, recentre sur l’essentiel et nous rend plus intelligent quand le prix conscient est un aveu de la peur d’une non-considération de l’autre.

L’exemple du taux horaire

Je ne suis pas très en phase avec la vision de Bernard Friot selon laquelle le salaire devrait être basé sur les qualifications personnelles et non sur le poste. Je pense que la réalité est plus compliquée.

Quand je dois proposer mon taux horaire pour un projet, je me demande :

  • Est ce que ce projet a du sens par rapport à ce que je fais déjà ?
  • Ai-je des synergies à y faire ?
  • Vais-je apprendre quelque chose ?
  • Vais-je me faire des nouveaux copains ?
  • Est ce que cela peut aider à rendre le monde meilleur ?
  • Quel investissement pour quel impact ?
  • De quoi ai-je besoin financièrement ?
  • Quelle est la réalité économique du projet dans sa globalité ?
  • Est ce que j’ai envie de le faire ?

C’est grâce à toute cette transparence bilatérale que je vais pouvoir proposer un taux horaire contextuel. Tout est une question de contexte, et s’il y a quelque chose à conscientiser c’est bien les référentiels qu’on choisit.

Je pense que mettre ces référentiels sur la valeur générée de façon globale dans la coopération plutôt que sur des grilles de protection nous incite à davantage d’innovation et de créativité.

Je travaille beaucoup gratuitement, quand je pense que ça vaut le coup. Si je le fais c’est que je m’y retrouve.

Petit à petit..

Magasin gratuit est un collectif marseillais auquel j’ai contribué qui « vend » gratuitement des habits classes lors de sessions urbaines et qui maintenant a (gratuitement) un local au 3 rue Pierre Roche dans le 4ème à la Base à Marseille.

Ce qui est méga cool dans le fait d’être bénévole à Magasin Gratuit c’est que t’as plus besoin d’aller acheter des habits en magasin car t’es la première à ouvrir les cartons de don. On pourrait se dire qu’après le passage des bénévoles, le Luxe est parti. Mais cela fait plus d’un an que l’histoire roule et on arrive à proposer des habits vraiment chics parce que les gardes robes des bénévoles sont déjà au top ! C’est même elles qui donnent les plus belles pépites.

Nous vivons dans une société d’abondance. Il faut juste qu’on devienne un peu plus intelligent pour s’en apercevoir. Mais changer les référentiels collectifs va prendre du temps, on va y aller tranquille.

Je pense que le prix libre est une bonne piste pour commencer.

Vive le prix libre.

Auteur/Autrice

Alice

Community facilitator for Startin'blox, Happy Dev and Virtual Assembly.

Laisser un commentaire